Les blessures de l'âme... l'enfant au corps d'adulte !

Blessure de l'âme ! Un enfant dans un corps d'adulte

Nous portons tous un nombre variable de blessures émotionnelles qui affectent notre quotidien à différent degré. Celles qui font le plus de dommage sont celles qui ont atteint notre âme. Nous gardons souvent en mémoire certains moments douloureux dus à leur intensité. Ceux-ci peuvent même nous avoir coupées de notre nature profonde et ainsi influencer le lien que nous entretenons avec le monde extérieur.

L’enfant n’ayant pas toujours la capacité d’assimiler certains événements douloureux se forgera souvent inconsciemment un mode compensatoire pour survivre au lot d’émotions contradictoires et aux conclusions erronées qui l’habite. Sa capacité de gérance émotionnelle étant dépassée, il pourrait sembler fonctionner de façon démesurée. Certains se protégeront en se forgeant un monde imaginaire intérieur, d’autres auront des comportements plus stridents faisant preuve d’un excès d’irritabilité qu’ils ne sont plus en mesure de contenir. On rencontrera souvent aussi des enfants-sauveurs qui souhaiteraient épauler un parent en détresse ou bien des parents-enfants prenant sur leurs épaules des rôles qu’ils ne sont pas en mesure d’assumer…


S’ils ne sont pas décelé et guéris, ces schèmes résultants de blessures émotionnelles de l’enfance, peuvent se répercuter tout au long d’une vie et avoir des répercussions variables. Par exemple, une blessure d’abandon pourrait mener à une série de relation amoureuse sous ce thème.


Il est possible d’identifier et repérer les cicatrices de ces blessures dans l’aura d’une personne. Il est même possible de voir à quel moment elles se sont installées. Quand une personne porte plusieurs blessures, elle crée une protection rigide autour d’elle lui servant de bouclier. Si la personne ressent un fort besoin de se protéger du monde extérieur, elle créera autour d’elle plusieurs couches de protections lourdes et négatives pouvant se transformer à la longue en maux et malaises. L’emplacement dans lequel il se situe indique de quel type de blessure il s’agit. Par exemple, un malaise aux jambes pourrait avoir un lien avec une situation ou une personne qui l’a empêché d’avancer ou couper son élan.


L’inconscient répète des scénarios semblables jusqu’à ce que l’on choisisse de mettre la situation en lumière et de prendre d’autres chemins. Heureusement, il est possible de repérer et guérir ces blessures afin de récupérer l’enfant blessé qui cherche toujours à remplir un besoin inassouvi de l’enfance. Une fois la charge émotionnelle neutralisée jumelé à la prise de conscience nécessaire au changement, l’énergie stagnante et chaotique prise en otage dans le corps est remise en circulation et l’être retrouve son état naturel de joie.


Il est temps de cicatriser les plaies et d'en soutirer les forces

Prenez rendez-vous https://www.carolinelili.com/joindre

2018 par Caroline Lili / 450.204.5663

  • Facebook - Gris Cercle